VEUT-ON LA MORT DU PETIT COMMERCE ?

 

Le gouvernement a pris la décision de ne laisser ouverts que les commerces dits « essentiels ». Après quelques jours, il a été demandé aux grandes surfaces de confiner les rayons qui proposaient des produits similaires aux commerces fermés. Est-ce un ruban de sécurité et quelques affiches qui vont contraindre les clients ?

Tout cela résulterait de décisions prises sans concertation et sans réflexion globale. Pas sûr ! Nos gouvernants imposent des règles qui favorisent certains secteurs et en pénalisent d’autres. Comment justifier que la sécurité sanitaire et les gestes barrières sont mieux garantis dans un supermarché ?

La situation est donc catastrophique pour bon nombre de commerçants et notamment pour les bars et les restaurants dont il est difficile aujourd’hui d‘entrevoir une date de réouverture. Et derrière le petit commerce, n’oublions pas qu’il y a leurs fournisseurs.

A côté de cela, on apprend des premiers bilans que la grande distribution a vu ses bénéfices progresser de 10 % en moyenne et que le commerce en ligne connaît un succès croissant. Quant on sait qu’en France qu’il ne représente que 5 % des ventes alors que chez nos voisins comme l’Allemagne elle atteint 20 %, il a une belle marge de progression. Pas surprenant que la plateforme Amazon d’Orléans recrute du personnel.Cette enseigne capte a elle seule un quart du chiffre d’affaires en ligne. Le directeur de la stratégie du groupe en France se frotte les mains.

Le confinement : une aubaine pour la grande distribution et la vente à distance ? Sans aucun doute.

Alors que le premier ministre prône la décentralisation, toutes les décisions prises prouvent le contraire. Il est frappant de voir à quel point l’exécutif n’a pas su s’appuyer sur les collectivités locales et les territoires depuis le début de la crise. C’est regrettable.

😀

Dernières nouvelles

29/10/2020

Communiqué reconfinement

Chatillonnaises, Chatilonnais, chers concitoyens, Cette fois-ci nous y sommes. Ce soir à minuit,...

😀

BILLET D'HUMEUR !

VEUT-ON LA MORT DU PETIT COMMERCE ?   Le gouvernement a pris la décision de ne laisser ouve...